Logo APEIS

Seul, on ne peut rien
Ensemble, on peut tout

ASSOCIATION DE PARENTS ET AMIS D'ENFANTS INADAPTÉS DU SÉNONAIS

DEPUIS 1963, L'APEIS ACCOMPAGNE DES PERSONNES HANDICAPÉES MENTALES DANS L'YONNE

Accueil > Actualités > Questions de droits > Conférence des ministres européens chargés du handicap

Conférence des ministres européens chargés du handicap

10 AVRIL 2019

Un engagement commun pour renforcer la mobilisation en faveur de l’autonomie et de la pleine participation des personnes handicapées à l’échelle de l’Union européenne.

Conférence des ministres européens chargés du handicap

A l’initiative de Sophie CLUZEL, secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre, chargée des Personnes handicapées, et de Nathalie LOISEAU, ministre chargée des Affaires européennes, dix ministres et secrétaires d’Etat chargés des personnes en situation de handicap et des représentants de l’ensemble des Etats membres se sont réunis pour la première fois le 14 mars, au ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.


Mme Cluzel a précisé : « Près de 80 millions d’européens vivent le handicap. En moyenne, les pays européens consacrent environ 2 % de leur PIB à leurs politiques pour les personnes handicapées. Et pourtant les personnes en situation de handicap continuent de rencontrer de nombreux obstacles pour vivre une vie « comme tout le monde » à laquelle elles aspirent. La construction d’une société plus humaine et fraternelle est un enjeu à la hauteur de notre continent. Nous réussirons par une mobilisation de notre intelligence collective, en particulier avec le développement des nouvelles technologies, et l’irrigation déterminée de l’ensemble des politiques publiques, nationales et communautaires, de droit commun. La pleine participation et l’émancipation des personnes sont à portée de nos mains ».


A cette occasion, les participants ont pu signer une déclaration réaffirmant leur engagement à soutenir davantage l’autonomie des 80 millions de personnes handicapées à l’échelle de l’Union Européenne. Les signataires ont réaffirmé leur détermination à continuer de faire tomber les barrières auxquelles les personnes handicapées font face dans leur vie de tous les jours afin de leur permettre d’accéder à l’ensemble de leurs droits, au travail, à l’éducation, à la santé et à la protection sociale, pour participer pleinement à la vie de la cité. Ils ont, en outre, souligné qu’en cohérence avec le socle européen des droits sociaux, les spécificités nécessaires à la prise en compte des personnes en situation de handicap ont vocation à être davantage intégrées dans le futur cadre stratégique de l’Union européenne.


Veillons à la mise en oeuvre de ces bonnes intentions