Logo APEIS

Seul, on ne peut rien
Ensemble, on peut tout

ASSOCIATION DE PARENTS ET AMIS D'ENFANTS INADAPTÉS DU SÉNONAIS

DEPUIS 1963, L'APEIS ACCOMPAGNE DES PERSONNES HANDICAPÉES MENTALES DANS L'YONNE

Accueil > Actualités > Vie de l'association > Solidarité et humanité animent l’APEIS !

Solidarité et humanité animent l’APEIS !

28 MARS 2020

Depuis plusieurs semaines, notre site est en sommeil… alors que la vie de l’APEIS est perturbée et que nos établissements sont en pleine animation.


Solidarité et humanité animent l’APEIS !

Je tenais donc à vous donner des nouvelles de nos résidents et de nos établissements. Le personnel est fortement engagé depuis début mars pour prendre toutes les précautions nécessaires afin de lutter contre l’intrusion de l’épidémie dans nos structures ; les mesures sanitaires sont respectées, adaptées régulièrement à l’évolution de la situation.


Depuis le 16 mars, l’IME, le CME, le SESSAD et l’Accueil de jour sont fermés. A la MAS, aux FAM et dans les foyers, des résidents restent confinés, quelques-uns étant rentrés au domicile familial. Des messages sont régulièrement adressés à leurs parents, leurs proches, leurs tuteurs sur les actions et les activités menées au quotidien. Ceux-ci peuvent aussi discuter avec eux par téléphone, questionner les encadrants et les accompagnants. Les responsables gestionnaires de l’APEIS et les directeurs de pôle trouvent les solutions pour faire face à la pénurie de masques, assurer la continuité des soins indispensables ; les équipes sont mobilisées à tous les niveaux et œuvre avec professionnalisme et humanisme. Contrairement à ce qui se passe dans d’autres associations, le temps à l’APEIS n’est pas aux polémiques, aux revendications. Chacune et chacun se trouvent en première ligne pour garantir leur mission première : prendre soin avec bienveillance et respect des personnes fragiles que nous leur avons confiées.


Aux parents, proches et tuteurs qui ont repris leur protégé à domicile, j’exprime mon soutien. Sans doute connaissez-vous des moments de fatigue, de doute, d’anxiété, de solitude ; sans doute avez-vous des difficultés à occuper votre enfant ; peut-être que l’équilibre familial est perturbé. Pour maintenir un lien social, n’hésitez pas à appeler son établissement pour qu’il échange avec ses accompagnants ou/et des camarades ; vous-même contactez des parents que vous savez dans votre situation, organisez entre vous un réseau de communication apportant informations diverses rassurantes et réconfort. Vous pouvez aussi avoir des initiatives pour vous montrer solidaires … sous réserve, bien sûr, que ces initiatives se fassent en respectant les consignes de sécurité. La solidarité n’est-elle pas une de nos valeurs associatives ?


Prenez-soin de vous et de vos proches ; gardez confiance.


Cordialement et solidairement


Véronique Alemany

Présidente de l’APEIS