Logo APEIS

Seul, on ne peut rien
Ensemble, on peut tout

ASSOCIATION DE PARENTS ET AMIS D'ENFANTS INADAPTÉS DU SÉNONAIS

DEPUIS 1963, L'APEIS ACCOMPAGNE DES PERSONNES HANDICAPÉES MENTALES DANS L'YONNE

Accueil > Actualités > Vie de l'association > Point sur la situation !

Point sur la situation !

7 AVRIL 2020

Que vous soyez parent, frère ou sœur, tutrice ou tuteur, cette nouvelle semaine de confinement qui débute va encore être sans doute pour plusieurs d’entre vous source d’angoisse et de fatigue.


Point sur la situation !

Que votre proche soit confiné chez vous ou dans un de nos établissements, le temps semble parfois long, les informations contradictoires ou/et insuffisantes, l’espoir d’une issue prochaine et heureuse peut fléchir.


Dans ces circonstances, je tiens à vous assurer que depuis le début de la crise, des séries de mesures ont été prises par l’APEIS et continuent à l’être en fonction de l’évolution de situations particulières, pour accompagner les personnes fragiles, leurs proches aidants et les professionnels : continuité de l’accompagnement à domicile, application rigoureuse des consignes strictes de protection sanitaire et suivi médical au sein des structures d’hébergement où des activités sont proposées aux résidents, liens de sociabilité entretenus par des envois de courriels, des contacts téléphoniques ou des échanges par skype.


La vigilance, la solidarité, l’engagement du personnel de l’APEIS ne fléchissent pas, et ce parfois au détriment de la vie personnelle, au risque de porter atteinte à sa santé et à celle de sa famille.


Je sais que vous êtes reconnaissants et admiratifs de cette mobilisation de forces et de cette capacité d’adaptation des salariés de l’APEIS, d’autant plus que les conditions de travail ne sont pas toujours faciles compte-tenu de difficultés d’approvisionnement de certains matériels, et ce malgré les interventions répétées de notre direction auprès des pouvoirs publics et de divers réseaux..


Je sais aussi qu’il est normal d’avoir des moments d’inquiétude, de doute, même de colère. Je sais ainsi que certains estiment qu’ils ne reçoivent pas assez d’information, spécialement ceux dont le proche est confiné dans son établissement. Je redis ce que j’ai dit à celles et ceux d’entre vous qui m’ont directement fait part de leur souci (je les en remercie) : le personnel est à votre disposition pour répondre au téléphone à vos questions, vous passer au téléphone votre proche s’il n’a pas de téléphone portable, vous mettre en contact avec lui par skype pour lui parler ou ne serait-ce que pour le voir et qu’il vous voit. Sans pour autant en abuser, au risque de gêner le travail des accompagnants et perturber votre protégé, il est possible d’appeler chaque jour si cela vous rassure.


Certains établissements utilisent aussi la photographie : parution d’une feuille hebdomadaire illustrée, relatant les occupations de la semaine ; envoi de photos individuelles. Ces types de communication sont très appréciés. Ils vont se multiplier.


Gardons confiance et espoir. Evitons la crainte et sachons identifier nos angoisses.


Unis avec le personnel qui se dévoue à nos enfants pour qu’ils traversent cette crise sanitaire et émotionnelle dans les meilleures conditions possibles, notre association n’en sera que plus forte.


Cordialement et solidairement


Véronique Alemany

Présidente de l’APEIS