Logo APEIS

Seul, on ne peut rien
Ensemble, on peut tout

ASSOCIATION DE PARENTS ET AMIS D'ENFANTS INADAPTÉS DU SÉNONAIS

DEPUIS 1963, L'APEIS ACCOMPAGNE DES PERSONNES HANDICAPÉES MENTALES DANS L'YONNE

Accueil > Actualités > Vie de l'association > Point sur la situation !

Point sur la situation !

10 AVRIL 2020

Depuis des semaines les professionnels de l’APEIS sont mobilisés et solidaires pour accompagner et protéger les résidents confinés, rester en lien avec ceux retournés dans leur famille, rassurer les parents et tuteurs.


Point sur la situation !

L’objet du billet de ce jour est d’informer sur la sécurisation rigoureuse des interventions du personnel en présentant les protocoles mis en place sur les foyers de vie : précautions pour éviter une intrusion du virus et bonnes pratiques en cas de suspicion et de détection. Outre leur courage et leur disponibilité, saluons la capacité des accompagnants de nos résidents à se plier à une discipline à laquelle ils n’avaient pas été formés car n’étant pas dans les obligations de leur métier.


Les consignes font l’objet de fiches thématiques rédigées par la directrice du pole, en collaboration avec le médecin de l’EPNAK et de l’infirmière hygiéniste de l’hôpital de Sens. Elles sont illustrées par des schemas explicatifs.


Les thèmes sont :

Principe d’utilisation - Masque de protection tissu

Chaque professionnel dispose d’au moins 2 masques à sa prise de service. Ce masque devra être porté 4h maximum en utilisation normale. Il peut être changé plus régulièrement pour des raisons d’hygiène (éternuement répété, rhinite…) car son efficacité diminue s’il est humide. Tous les masques utilisés dans une journée sont lavés chaque soir à 90°et séchés en sèche-linge dans l’établissement.


Comment mettre un masque chirurgical

À porter 4h max et tout au long de sa journée de travail par tout le personnel si suspicion ou confirmation d’un cas de Covid 19.


Consignes pour la prise en charge d’un résident porteur ou suspect de Covid

Hygiène des mains par friction hydro-alcoolique ; à utiliser avant d’entrer et en sortant dans la chambre et dès contact.

Mise en place d’une signalisation sur la porte de la chambre, sur le dossier, les bons d’examen.

Port de tenue BIH complète (surblouse + tablier + protection complète de la chevelure (charlotte) + lunettes de protection) et de chaussures type Crocs (réservées et entretenues dans la structure) : passage obligatoire au vestiaire, avant la prise de fonction.

Port du masque chirurgical.

Utilisation de sacs poubelle DASRI pour éliminer les protections (tabliers, gants…) et tous les déchets du résident (dont ses urines ou selles car il est interdit de les jeter dans les WC : exposition des accompagnants et de l’environnement aux germes fécaux).

Désinfection de l’environnement de la chambre par des chiffonnettes (à éliminer avec le linge du résident). Insistance sur les surfaces manipulées.

Elimination dans des sacs poubelle DASRI de tous les déchets du résident et des protections (tabliers, gants…).

Bionettoyage de la chambre, quotidien minutieux avec détergent-désinfectant.

Douche fortement recommandée avant de remettre ses habits civils avant de rentrer chez soi.


Surveillance médicale

Au moins 4 fois par jour, effectuée par l’accompagnant, renforcée par une IDE ; relevés systématiques des données (température, toux, …)

Point sur la situation !